www-fotomelia-com-24.jpg

LA PETITE CHRONIQUE PAS ORDINAIRE DE SENS ET MOUVOIR

 
118439249_741928306539654_90979504539659

VIVRE LE PRÉSENT

Bonjour à tous, je vous invite à partager une réflexion, dans ce contexte empli de nouveautés pour un grand nombre d'entre nous, sur cette réalité si particulière du confinement.
Vivre le moment présent et vivre ce moment dans cette présence à soi quelle que peu imposée !
Un moment qui se veut suspendu avec toutes les interrogations quant au futur et à ce passé d'un genre qui n'est plus et qui ne sera plus car nous vivons une situation inédite.
Interrogations qui peuvent s'accompagner d'angoisses, de peurs et aussi d'énergies positives, d'espoir, d'interrogations sur le futur que nous pourrions construire. Un nouveau regard sur cette vie à venir s'est peu à peu installé en nous, me semble-t-il !
L'être humain ressort toujours transformé d'une expérience et l'on peut dire que l'expérience du confinement n'est pas anodine. Beaucoup d'entre nous se voient vivre un retour vers l'essentiel et confèrent à cette expérience un impact extrêmement important sur notre vie qui va se poursuivre.
On peut parler d'expérience fondatrice !
Maintenant, revenons à l'idée de vivre le présent !
Comme le dit Eckhart Tolle : "La vie, c'est maintenant".
Qu'est-ce que le présent ? Le présent c'est le pont entre le passé et le futur. Une synthèse de nos vécus passés qui sera de son utilité pour un futur qui se construit jour après jour, dans le présent. C'est vivre ce présent qui nous apporte joie, détente, et au final qualité de vie et repos de l'âme.
Trop projeter peut inhiber, créer des angoisses, du stress à savoir si réussite il y aura.
Comme le dit Eckhart Tolle : "Attendre est un état d'esprit/ Avec l'attente,..., vous suscitez inconsciemment un conflit intérieur entre votre ici-maintenant, où vous ne voulez pas être, et le futur projeté que vous convoitez. Cela réduit grandement la qualité de votre vie en vous faisant perdre le présent."
Par ces mots, il souligne l'importance de notre état d'esprit, de nos conditionnements d'être et à réfléchir.
Dans ce cas de figure, en hypnose humaniste nous oeuvrons à transformer nos schémas comportementaux en profondeur pour aller vers un mieux être.
En quoi être dans le présent est essentiel ?
C'est dans le présent que le lâcher-prise s'exprime à son maximum !
C'est dans le présent que le calme intérieur s'installe !
C'est dans le présent que les réponses à toutes nos questions font surface !
Oui, nos réponses font surface du tréfonds de notre Inconscient.
Notre relation au présent nous confère notre plein potentiel. Notre rapport au présent est Le Cadeau de la Vie !
Vivre l'instant présent avec délice comme si l'on découvrait une nouvelle saveur douce, exquise est non seulement la clé du bien-être assuré mais également la clé d'une clairvoyance qui nous porte dans nos choix et décisions.
Vivre le présent, c'est ralentir cette course folle du quotidien sans perdre de temps, bien au contraire, c'est gagner du temps car la justesse de ce que l'on vit dans cet instant précis, dans la relation à soi nous érige au statut de Grand Sage. Nous rencontrons dans ce moment notre sage intérieur et nous apprenons à respirer physiquement, intellectuellement, moralement, psychologiquement ; nous changeons d'état de conscience. Nous ouvrons notre conscience à notre Grande Conscience. C'est comme si nous ouvrions Le Grand Livre De La Connaissance pour nous remplir de savoirs, de bon sens pour vivre mieux, en accord avec notre Moi profond et dans le respect de soi.
L'instant présent nous place aussi dans un état où justement l'espace temps n'existe plus, comme dans un état de contemplation intérieure et d'action à la fois, cela est doux à l'âme et porteur de sens.
Je vous invite donc par cet écrit, ce partage à profiter de ce présent, à vous surprendre curieux de cette relecture du présent et à vous laisser porter, confiant. Et si par quelques hasards, un vent un peu fort venait à souffler pour perturber ce moment profond de connexion à vous, visualisez-vous comme le roseau qui plie mais ne casse pas ou encore la feuille qui virevolte pour finalement se poser au sol avec douceur.
Les chemins du bonheur dans ce monde sont nombreux, à vous de les rendre plaisants !

 
17865163921814382_edited.jpg

L'INCONSCIENT : CELUI QUI VEUT ÊTRE
LE ROI DE NOTRE JUNGLE INTÉRIEURE
AUX DIRES DU CONSCIENT !

L'inconscient, cet animal qu'il faut apprivoiser si l'on souhaite un mieux-être ! Il est sauvage et puissant, présent à chaque instant de notre vie, omniprésent peut-on dire, il régule nos émotions et états d'âme, il nous domine avec force. C'est un animal féroce et en même temps il est notre sauveur, notre veilleur. Son rôle premier est de nous protéger de nous-mêmes et de l'extérieur mais au fil du temps et de nos expériences de vie, il s'est transformé ...parfois en monstre cruel.
Il nous fait à son gré respirer fort jusqu'à l'essoufflement puis passer du rire aux larmes, réfléchir bien ou mal, raisonner ou déraisonner. Il est trouble-fête et boussole à la fois ; il sait se jouer de nous !
Mais...lorsque l'on décide de l'approcher avec douceur alors on peut l'apprivoiser, le comprendre, lire en lui et transformer notre jungle intérieure en havre de paix ...source de bien être, de solutions et faire apparaître mille soleils pour éclairer notre vie et ses chemins aux contours improbables.
Alors, si par quelques hasards qui ne seraient être des hasards notre esprit se voyait tourmenté, chamboulé, perdu, confus ; il conviendrait de souffler comme une brise légère le ferait sur cette jungle intérieure pour la métamorphoser en un champs fleuri, apaisant nous guidant en un lieu à l'intérieur de nous où tout ne serait qu'évidence dans nos réflexions, décisions et actions.
Nous serions emmenés, emportés dans un courant, celui de la Vie qui connaît nos envies et objectifs profonds, ceux-là mêmes dont nous nous éloignons trop souvent.
L'espoir de se réaliser pleinement ne serait plus un "mythe" mais le possible auquel chacun de nous aspire !

 
18133063066068764.jpg

L'INTUITION

Comme la nomme les yogis, la buddhi est la connaissance instantanée et universelle qui transcende l'intellect et le monde objectivé.
Dans le langage commun, elle s'apparente à l'intuition, celle-là même dont Albert Einstein nous dit : "I believe in intuition and inspiration. Imagination is more important than the knowledge ».
De même Gerd Gigerenzer, psychologue et professeur à l’institut Max Planck à Berlin nous délivre ce message : « Intuition is the highest form of intelligence ».
À la lecture de ces mots, nous comprenons bien que tout est dit et que cela nous semble être une évidence.
L'intuition, à mon sens, est à la vie ce petit supplément d'âme. Ce plus qui change tout, qui colore la vie, la rend plus belle et plus créative.
Et oui, parce qu'il s'agit de créer sa vie. Être créateur de sa vie est la chose la plus difficile et pourtant la plus naturelle.
Nous sommes en ce monde pour expérimenter notre âme créatrice mais au fil des ans, nous perdons cette partie de nous-mêmes et de ce fait nous nous éloignons de notre essence.
Regardez ! Les enfants sont la représentation la plus juste de ce que nous sommes en notre âme et conscience. Ils vivent ce qu'ils choisissent d'être dans leur monde que l'on dit imaginaire.
Vous avez déjà constaté que ceux qui gardent leur âme d'enfant sont souvent plus joyeux, plus vifs; ils ne s'interdisent rien et ont une foi inouïe en leurs projets.
Revenons à cette âme créatrice –
Qu'est-ce que cela signifie ?
D'où part tout champs d'exploration que l'on soit scientifique, artiste, philosophe, etc... ? Qu'est-ce qui nous pousse à regarder différemment ce commun que nous vivons plus souvent à défaut de vivre l’extra-ordinaire ? – L'intuition.
L'intuition est maligne et coquine. Parfois, elle est très furtive et nous passons à côté d'une mine d'informations qui transformerait notre vie. Les yogis nous disent l'intuition est la connaissance instantanée, universelle. Quand je lis ces derniers mots, j'ai tout de suite l'image d'un flux qui vient du haut et qui s'imprègne en moi pour m'inonder de savoirs mais surtout d'une compréhension immédiate de ce qui pourrait me questionner.
C'est l'immédiateté de ce processus de connaissance qui fait dire à Gerd Gigerenzer : « l'intuition est la plus haute forme d'intelligence ».
Carl G Jung nous dit aussi : « l'intuition est une des fonctions fondamentales de l‘âme : c'est la perception des possibilités qui gisent dans une situation. »
Elle nous apparaît souvent comme un éclair, on parle d'ailleurs d'éclair de génie car elle ne se présente à la conscience que rarement et furtivement.
Elle est en lien avec l’inconscient d'où cette forme éclair qui peut nous échapper.
Fort heureusement, il nous est possible par l'apprentissage d'être plus attentifs à l'expression de notre intuition. C'est une autre conception d'envisager la vie. Il s'agit d'être acteur plutôt que le simple expérimentateur qui ne sait jouir de sa conscience afin de capter les informations données, manifestées par l'intuition. Vous avez sans aucun doute compris à présent que l'intuition nous confère une grandeur, celle de nous exprimer plus pleinement, dans une forme de totalité où l'inconscient et le conscient s'uniraient pour nous permettre de créer notre vie – créer notre vie ; c'est-à-dire donner vie à nos choix – décider et rendre réel ce qui nous anime au plus profond de nous. 
Il est là l'intérêt ! Agir avec plus de justesse ! Chacun d'entre nous s'est dit un jour : « ah je le savais… ma petite voix me l'avait dit… ».
L'intuition est comme une petite voix intérieure qui nous met en garde ou qui nous oriente vers telle ou telle direction. J'y reviens elle est la connaissance instantanée ; elle est au-delà de la forme. Je suis naturellement enclin à suivre mon intuition et les fois où je ne l'ai pas fait parce que je m'étais laissée distraire ; je l'ai regretté.
Pourquoi vous parlez d'intuition ?
Parce que c'est un doux compagnon qui nous rend meilleur, qui nous transforme en un être plus grand. Et si je voulais être pragmatique, je pourrais vous dire que c'est aussi un bel outil. Effectivement avec la buddhi (l’intuition), notre vision de la réalité s'élargit et se libère des liens qui l’enchainent aux formes , au profit d’un profond état d’accomplissement !

 
2020-05-16 13.35.48.jpg

L'ESTIME DE SOI

L'estime de soi nous accompagne dans notre quotidien et impacte énormément celui-ci ! L'estime de soi prend racine bien souvent dans notre histoire de vie et malmène bien évidemment notre confiance en nous.

L'hypnose humaniste intervient sur nos mécanismes comportementaux et va travailler sur nos blessures pour déverouiller ces schémas et permettte à notre plein potentiel d'agir pour aller vers le mieux.

La somato-psychopédagogie lie davantage le corps et l'esprit en utilisant le corps comme outil de compréhension, induisant des solutions qui viennent du corps donc de l'intérieur pour aller vers l'extérieur et prendre forme à la mesure de l'acceptation corps-esprit. L'image que l'on a de soi demande parfois, dans un premier temps, de passer par un ressenti de bien-être cororel avant de pouvoir vivre psychologiquement un changement et avoir un nouveau regard sur soi.

C'est pourquoi, je vous propose de vous accompagner dans cet objectif de deux façons differentes comme expliqué ci-dessus.

Comme je l'ai dit dans un précédent post : « l'estime de soi nous accompagne dans notre quotidien et impacte énormément celui-ci !

L'estime de soi prends racine bien souvent dans notre histoire de vie et malmène bien évidemment notre confiance en nous. »

Alors tâchons de développer cette notion, ce sentiment – sentiment de nous à nous – ce regard que nous portons sur nous trop souvent dur, rabaissant,ne glorifiant aucune de nos qualités même lorsque celles-ci sont pleinement apparentes.

En effet, l'estime de soi n'est pas en corrélation, la plupart du temps, avec la réalité. Et c'est là tout le problème et c'est en cela qu'elle se nourrit à notre grand désavantage. J'ai choisi de vous parler de l'estime de soi qui nous empêche d'être la merveilleuse personnalité que nous sommes, unique et créative. Je n'évoquerai que très rapidement la sur-estime de soi, qui me semble-t-il, est du même ordre sauf qu'elle revêt le manteau d'assurance de soi qui n'est qu'un leurre. Il s'agit en effet de pallier à un manque de confiance en soi par la surenchère.

L'estime de soi, quand elle est juste, s'exprime simplement, naturellement.

Le doute peut être présent mais n'a aucun effet néfaste sur notre vie.

Le seul effet est de nous questionner davantage et nous permettre d'analyser en profondeur le sujet de nos préoccupations.

Je vous ai dit, l'estime de soi est en lien avec notre histoire de vie.

Tous les traumatismes (petits ou grands), les humiliations, les contrariétés, le manque d'amour, le regard des autres, etc...tout cela joue un rôle essentiel sur l'estime que l'on se porte.

C'est précisément vers ces causes qu'il faut se tourner, aller regarder de près la ou les blessures du passé et du présent qui polluent et influent votre vie d'aujourd'hui.

Dans l'estime de soi, il y a cette idée de valeur. Il est question de s'accorder de la valeur et une juste valeur ! Ce qu'il faut savoir, c'est que la seule vraie valeur qui vaille, est la vôtre ; celle que VOUS vous accordez ! Il faut apprendre à se détacher du regard des autres qui n'est pas toujours bienveillant.

Il faut courageusement aller soigner ses blessures du passé pour pouvoir vivre en harmonie, se libérer de ce poids qui vous empêche d'être épanouis.

Il s'agit de changer la vision de soi pour aller vers l'acceptation de soi pour rencontrer la confiance en soi – une véritable amie.

Lorsque vous manquez cruellement d'estime à votre égard, vous avez tendance à être hypersensibles, très critiques vis-à-vis de vous, timides, indécis, parfois pessimistes.

Le manque d'estime de soi est une réalité difficile à vivre et la bonne nouvelle est qu'il ne tient qu'à vous de transformer cela. Il n'y a rien de définitif !

Nous évoluons chaque jour vers un autre nous enrichi d'expériences. Ces expériences nous rendent moins ignorants que la veille, plus forts, plus construits et petit à petit plus sages de savoirs.

Choisissez dès aujourd'hui d'être celui ou celle que vous méritez d'être.

 
20200602_124826-1.jpg

LA DÉPENDANCE AFFECTIVE :
UNE SOUFFRANCE AU QUOTIDIEN

La dépendance affective : une souffrance au quotidien
Comprendre que l'on souffre de dépendance affective est chose difficile. C'est pourquoi le parcours est douloureux avant d'imaginer que ses comportements ne sont pas adaptés aux différentes situations que l'on vit jour après jour. De ce fait, décider d'agir pour aller mieux prends du temps.
Le premier indicateur qui peut vous éclairer pour prendre conscience de cela est ce besoin d'affection disproportionné vis-à-vis de son partenaire, accompagné d'une incapacité psychologique à vivre pour et par soi-même.
Le second indicateur est un manque de confiance en soi très prégnant qui va souvent jusqu'à l'effacement de soi.
Le besoin d'approbation, la peur d'abandon, de ne pas exister suffisamment aux yeux de l'être aimé, tout ceci constitue le cercle infernal qui prends forme quotidiennement.
De plus, un climat d'anxiété s'installe et nourrit une hypersensibilité déjà présente qui peut parfois s'étendre jusque dans sa vie sociale et professionnelle.
Le troisième indicateur est la peur d'être seul et la difficulté d'accepter l'éloignement de l'autre.
Au-delà de toutes ces difficultés, de l'insatisfaction chronique, de l'incapacité de prendre seul des décisions, je vous propose de travailler ensemble afin de retrouver votre indépendance naturelle, votre joie de vivre et petit à petit vivre une relation harmonieuse quelle soit amoureuse ou amicale.

 
FB_IMG_1592243667939.jpg

LE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL : TRACER SON CHEMIN

On entends beaucoup parler de développement personnel mais de quoi s'agit-il au fond ?
Si ce n'est écouter ses aspirations et les porter au plus loin pour être juste envers soi ,
être soi complètement.
C'est avant tout vivre ou tendre vers un bien-être au sein d'un environnement plus ou moins favorable.
C'est choisir d'évoluer, de grandir dans son environnement quelque soit le contexte et choisir de se rencontrer vraiment. Finalement le développement personnel répond à une philosophie de vie ; c'est-à-dire prendre une direction en toute conscience et oeuvrer pour la vivre chaque jour. Il s'agit d'être au plus prêt de son identité profonde, celle qui n'a pas été corrompue ou modifiée par les affres de la vie, détournée de son ambition première.
On naît enfant avant de devenir un adulte et l'enfant que l'on a été est toujours présent en soi et lui seul connaît sa vraie nature, celle de son authenticité qui le rends bien-heureux.
En travaillant autour et avec cette notion de développement personnel, on retrouve le chemin qui nous ramène à l'idéal originel, à l'essence de ce que nous devions devenir pour être un humain heureux, empli de joie, prêt à tour affronter avec sérénité car conscient que chaque difficulté rencontrée porte en elle sa solution.
Faire le choix du développement personnel, c'est faire le choix d'arpenter le chemin qui nourrira notre compréhension de ce dont nous avons besoin pour nous accomplir pleinement.
Être le juste accompagnant en développement personnel demande un savoir-faire, de l'humilité, une écoute respectueuse et surtout mettre la personne demandeuse au cœur de sa démarche et non l'inverse.
A quoi fait référence le développement personnel ? A mon sens, c'est tout d'abord une philosophie, une façon de penser sa vie, de s'envisager dans son environnement et d'aller vers ce qu'on appelle en hypnose humaniste son Soi Idéal.
Lorsque l'on se retrouve confronté, dans son quotidien, cela met face à face la personne du présent et celle qu'on aspire à être véritablement. Donc chaque difficulté à être, chaque mal-être, chaque insatisfaction est à prendre positivement et au-delà de l'analyse ; c'est-à-dire à comprendre le sens qui s'en dégage.
Se mettre en capacité de réagir à cette distanciation entre le moi du présent et l'idéal auquel on aspire est la démarche du développement personnel. On pourrait dire que c'est un challenge, j'aimerais dire que c'est un chemin à parcourir pour apprendre de soi et par soi ainsi que s'apprendre avec les autres. Chemin faisant, on s'enrichit, on créé ses petits bonheurs et on rayonne de cette nouveauté.
L'hypnose humaniste est une approche très intéressante et qui laisse place à son imaginaire issu de toutes les expériences vécues mais également un imaginaire en lien avec la Vie toute entière et ses différentes connections qui construit la nouveauté, celle précisément qui va vers notre Soi Idéal.
La somato-psychopédagogie est de part son nom une approche psycho-corporelle qui place la personne dans le vivant, le vivant de la matière. L'information vient de ce mouvement interne qui vit dans nos tissus où tout notre vécu s'est engrammé.
De ces informations qui émergent sous forme d'images, de sensations, d'émotions, on construit son futur et on réactualise son présent pour comprendre plus justement qui on est et ce à quoi on aspire.
Voici deux approches que je pratique et que je vous propose de vivre au sein de mon cabinet. En vous accompagnant, je vous invite à évoluer, à grandir, à vous transformer pour vous sentir à votre juste place afin de vous rendre capables – d'affronter toutes les situations du quotidien avec sérénité, recul – et de vous réaliser pleinement.

 
17860100525122751.jpg

LA SOMATO-PSYCHOPÉDAGOGIE :
UN ACCOMPAGNEMENT VIA LE CORPS

Dans cette chronique qui signe la rentrée, je me propose de vous parler de somato-psychopédagogie, discipline qui place le corps au coeur du soin, du mieux-être ou encore de développement personnel, de performance sportive et artistique.
Et oui, en apprenant à décoder le langage du corps, on apprend à s'adapter aux différentes situations passées ou présentes, à se transformer. Le corps est ici vecteur de son apprentissage.
Il nous informe à mesure du toucher de relation (tissulaire, articulaire, dans la lenteur sensorielle) ce qui est à réguler physiologiquement et dans le même temps, fait émerger les compréhensions de nos ressentis, sentiments en lien avec notre quotidien. Il est également possible de travailler en mouvement via la danse et la gymnastique sensorielles. Il s'agit de lire ce que le corps exprime et n'exprime pas, de voir où sont les blocages à travers les limitations des mouvements et dans l'accompagnement, d'aider la personne à ouvrir son corps à d'autres possibilités, à trouver d'autres chemins, à se libérer des entraves et résistances qui se manifestent corporellement.
Cette approche vous place au coeur du vivant, de votre vivant et fait naturellement le lien avec votre psychisme d'où sa force et son originalité.
Concernant le sportif et l'artiste, le mouvement permettra d'une part d'améliorer son ressenti, la finesse, le perfectionnement et l'efficience d'un geste choisi ; d'autre part d'aller plus loin dans sa créativité et profiter du moment présent pour nourrir son art.